Les adolescents devraient-ils négocier des actions par eux-mêmes ?

Bourse et investissement, jeune enfant  avec un lecteur de carte bancaire et deux piles d'argent en dollars. A sa droite, un bocal avec rempli de pièce de monnaie et d'où sors un arbre pour illuster la rendement de ses épargnes

Les sociétés de courtage réputées accordent de plus en plus d’intérêt à l’idée d’attirer
les adolescents sur les marchés en lançant des outils spécifiques facilitant à cette
catégorie de clients l’achat et la vente des actions individuelles : Ces plateformes
permettent aux personnes âgées de 13-17 ans d’ouvrir des comptes d’épargne et de
courtage et les encouragent à prendre des décisions d’investissement. Bien évidemment, les parents
ou les tuteurs sont toujours là à surveiller ces opérations en ligne.


Le but est d’apprendre aux enfants à épargner et à investir, mais c’est aussi une avenue
pour recruter de jeunes investisseurs . En effet, c’est une course pour atteindre les
clients le plus tôt possible. C’est pourquoi les sociétés de gestion de patrimoine utilisent
souvent des nouvelles plateformes pour attirer de nouveaux et jeunes clients. On
s’attend à ce qu’elles acquièrent suffisamment d’actifs « investissables », rentables dans un
avenir proche.


Il est vrai que les gens ne sont jamais trop jeunes pour commencer à investir : Sans
aucun doute, nous savons tous l’importance d’apprendre la gestion de l’argent mais
nous devons également être en mesure de procurer une éducation conforme et basique
à nos adolescents. Ils ont besoin de conseils appropriés lorsqu’ils investissent dans les
marchés boursiers. Nous devons promouvoir l’alphabétisation financière plutôt que les
transactions boursières individuelles auprès des adolescents.

Partager cet article