Les types de crédits qui peuvent être rachetés

a. Les crédits destinés à la consommation:

Les crédits destinés à la consommation sont le premier type de crédits pris en charge par l’option du rachat de cré–dit.
Le rachat de crédit, au sens du terme, ne concerne que ce type de crédits, dans le cas d’un crédit immobilier, nous parlons d’un rachat locataire.

Lorsqu’il s’agit d’un ou plusieurs crédits à la consommation, accompagné(s) d’un crédit immobilier, nous sommes dans le cas d’un rachat de crédit immobilier.

La nomination des crédits à la consommation engobe les prêts suivants : – Les crédits en ligne. – Les crédits précis (ou contractés pour une dépense précise) : les crédits étudiants ou automobiles à titre d’exemple. – Les crédits révolving (connus aussi sous la nomination des crédits permanents): il s’agit dans ce cas d’une somme mise à la disposition de l’emprunteur, d’une façon permanente. Elle est payée sous forme de mensualités, et peut être reconstituée.

b- Les crédits immobiliers :

Le prêt immobilier est un crédit contracté dans l’intention d’acquérir un bien immobilier. Le crédit immobilier permet également de réfectionner un bien existant. Le problème avec ce crédit est qu’il est très réglementé par la loi.

Le rachat d’un crédit immobilier est possible selon certaines conditions. D’abord, vous êtes censé chercher un autre établissement financier autre que l’organisme prêteur du crédit immobilier. En addition, et comme déjà mentionné, le fait de racheter un crédit immobilier engendre des frais de remboursement anticipé, ces frais sont supportés par la nouvelle banque, et vont être restitués grâce à vos mensualités.

c- Les dettes personnelles :

Les crédits personnels peuvent être également regroupés avec d’autres dettes pour les racheter. Cette solution permet d’éviter tout retard de remboursement ou toute pénalité, chose qui permet de clarifier votre situation financière.

Le rachat de crédit prend en compte plusieurs types de dettes personnelles, à savoir : – Les retards d’impôts: dans ce cas, vous êtes censé fournir une attestation de sa situation financière, qui peut être délivrée au sein du service des impôts, l’attestation souligne le montant de la dette. – Les retards de paiement de loyer: dans ce cas également, vous êtes censé avoir l’attestation de votre bailleur, qui doit mentionner également le montant de la dette. – Les honoraires dus aux huissiers: un relevé de votre situation vous serait demandé. – Les dettes privées ou familiales: L’attestation du créancier, qui doit être obligatoirement enregistrée par un notaire, vous y serait demandée. Egalement, vous êtes censé fournir un relevé de votre compte bancaire du mois où vous avez reçu le crédit. – Les avances sur salaire ou les prêts salariaux: avec une attestation également. – Les factures impayées: eau, électricité, téléphone ou internet… Si vous voulez vous en renseigner davantage, vous pouvez chercher des simulateurs disponibles en ligne qui permettent de calculer les mensualités, le coût de rachat de la dette ainsi que le montant total à rembourser ultérieurement.

Partager cet article